En 1815, la confrérie se reconstitue, reprend possession de sa chapelle comme locataire, la propriété de celle-ci étant passée au département, et s'éteint en 1948.

      En 1983 elle reprit vie sous la nouvelle dénomination de « Confrérie des Pénitents Noirs de la Miséricorde et de la Fidélité » et reçu la Bénédiction Apostolique de Sa Sainteté le Pape Jean-Paul II, le 13 novembre 1985 et celle de Sa Sainteté le Pape Benoît XVI, le 23 Mars 2006

      Elle est constituée actuellement d'une trentaine de membre chargés de prier quotidiennement pour les âmes prisonnières du Purgatoire et d'être de fidèles gardiens de la tradition liturgique catholique pour laquelle cette Chapelle a été construite, ordonnée et décorée au XVIIIe siècle.